Sonnerie de la semaine

La sonnerie de la semaine reprend 4 titres accusés de plagiat. Copier? C'est pas bien...

Nirvana VS Killing Joke

En 1992, le groupe Nirvana a sorti l'album « Nevermind », contenant le tube planétaire « Come As You Are ».

Tout de suite, le groupe britannique Killing Joke accuse les fers de lance du grunge d'avoir copié le riff de guitare sur celui de leur titre « Eighties ». Ses membres n'engageront pas poursuite judiciaires, même si le leader de Nirvana, Kurt Cobain reconnaîtra  quelques mois plus tard s'être bien inspiré de « Eighties » pour composer « Come As You Are ».

Led Zeppelin VS Taurus

 

C'est un des plus grands tubes rock de tous les temps. « Stairway To Heaven » de Led Zeppelin, sorti en 1971 sur l'album « IV », contient une introduction qui ressemble étrangement au titre « Taurus » du groupe Spirit, paru trois ans plus tôt.

Led Zeppelin a d'ailleurs effectué plusieurs fois les premières parties de ces derniers, notamment en 1969. Les membres de Spirit ont même tenté de faire interdire les remasterisation de « IV » via une plainte pour violation de droit d'auteur. En vain.

Coldplay VS Satriani

En 2008, le groupe Coldplay est au sommet des charts grâce à son disque « Viva La Vida ». Pourtant, la mélodie du single qui a donné son nom à l'album est quasiment la même que celle d'un titre du guitariste shredder Joe Satriani, « If I Could Fly ».

Ce dernier a d'ailleurs déclaré : « Je l’ai pris comme un coup de poignard dans le cœur. C’est tellement douloureux. A la première seconde j’ai reconnu If I Could Fly. Presque immédiatement, à la minute où la chanson est sortie, ma boite mail était remplie de mails disant "As-tu entendu la chanson de Coldplay ? Ils t’ont piraté, mec, la similarité entre les deux titres est évidente" »

The Verve VS The Rolling Stones

Il y a vingt ans, The Verve triomphait dans les charts avec "Bitter Sweet Symphony". Richard Ashcroft et son groupe ne toucheront pourtant pas un centime sur le plus grand tube de leur carrière, basé sur une reprise orchestrale d’un titre des Rolling Stones, lui-même inspiré d’une chanson gospel des années 1950. Alors, qui a samplé qui ?